Carnets de voyages

Parekura Bay

Après notre courte nuit, nous avons pris un petit déjeuner avec la famille, puis nous sommes partis avec André dans son 4×4 tractant son bateau. Nous avons mis le bateau à l’eau et sommes partis à l’aventure : Anaïs, André, Natacha et moi. André nous a montré « The hole in the rock » qui est une grosse attraction locale : arrivés vers un petit îlot, on remarque une gigantesque arche naturelle dans le rocher. Un bateau avec des touristes est passé dessous, visiblement ces gens payent cher pour cette attraction. Nous nous sommes approchés mais ne smmes pas passés sous l’arche car la mer était trop agitée pour que le petit bateau d’André passe en toute sécurité. Nous sommes repartis dans une autre direction, toujours secoués fermement par les mouvements du bateau sur les grosses vagues. Après un moment, Natacha et moi étions intégralement trempés par les embruns.

The hole in the rock, Bay of Islands, NZ

The hole in the rock, Bay of Islands, NZ

Nous avons finalement rejoint un endroit plus calme, près de Roberton Island où nious avons demandé aux autres bateaux s’ils avaient vu des dauphins. Ils ont pointé la direction du bateau des rangers qui sont là pour les protéger. Tout excités, nous nous sommes rapprochés et avons commencé à apercevoir quelques ailerons de dauphins, puis des dauphins entiers à la surface de l’eau. Certains dauphins se sont mis à nager sur le dos, d’autres à sauter très haut et à faire d’élégantes figures. Ils étaient à peine une dizaines, mais nous étions aux anges.

Vieux bateau aperçu près de Roberton Island, Bay of Islands, NZ

Bateau aperçu près de Roberton Island, Bay of Islands, NZ

Les rangers nous ont dit que c’était OK de se baigner avec eux, alors Anaïs et André nous ont prêté leurs combinaisons de plongée, masques, tubas et palmes. Nous avons sauté dans l’eau et avons essayé de nous rapprocher des mammifères marins. Mais le manque d’habitude des palmes a rendu la chose plus difficile, puis les rangers nous ont demandé de remonter dans le bateau car un autre groupe de dauphins avait rejoint le premier et il y avait désormais un bébé, ce qui peut rendre les animaux plus protecteurs et moins joueurs. Nous sommes remontés, heureux de cette approche malgré tout.

Nage avec les dauphins, Bay of Island, NZ

Nage avec les dauphins, Bay of Island, NZ

Tiraillés par la faim, nous sommes rentrés à la maison de location pour manger un repas de midi tardif. L’après midi, nous étions tellement exténués par le bateau sur la mer agitée que nous sommes restés nous reposer à la maison. Le soir nous avons dormi dans la maison car Berwick, le frère d’André, est reparti. Nous avons beaucoup mieux dormi et hier matin nous étions à nouveau en forme.

Nous sommes repartis sur le bateau d’André sur une mer beaucoup plus calme cette fois. Nous avons pris la direction de Russell. En chemin nous avons croisé un groupe de dauphins beaucoup plus grand que celui de la veille et c’était très impressionant. À un moment notre bateau était complètement entouré de ces animaux gracieux. Natacha a eu la présence d’esprit de sauter du bateau et a pu se rapprocher à quelques mètres sans toutefois réussir à les toucher. Pour ma part, tout s’est passé tellement vite que je n’ai pas eu le temps de me mettre en maillot de bain (pas besoin de combinaison car il ne faisait pas froid hier).

Russell

Russell

Nous avons rallié Russell où nous avons retrouvé Patricia, la mère d’André, qui est montée à bord du bateau pour traverser la baie et nous montrer l’endroit où a été signé le traité de Waitangi, entre les chefs maoris et la couronne britannique. André est reparti pêcher, Anaïs, Patricia, Dave (un ami d’André), Natacha et moi sommes restés au musée de Waitangi où nous avons pu voir les wakas, ces très long bateaux maoris, puis une des première maisons britanniques, le bâtiment le plus ancien de Nouvelle Zélande, datant de 1830. Puis nous avons mangé d’excellentes coquilles saint-jacques au café du musée.

Figure Maori sur un waka, Waitangi, NZ

Figure Maori sur un waka, Waitangi, NZ

Après midi nous avons marché le long de la côte jusqu’à Pahia où nous avons pu faire un peu les touristes : j’ai joué sur un piano public, nous sommes allés à la pharmacie acheter du DEET, puis nous avons visité les petites boutiques touristiques, acheté des cartes postales, puis mangé une glace. Nous avons repris le ferry pour Russell où nous avons à nouveau visité les petites boutiques touristiques. J’ai acheté une grande serviette de bain noire et blanche ornée de la célèbre fougère néo-zélandaise.

Enfin, nous sommes rentrés à la maison où nous avons retrouvé André qui avait pêché un énorme « king fish » et plusieurs gros « snappers ». Le soir, nous nous sommes donc gavés de poisson cru (sashimi) délicieusement frais.

Anaïs avec un Snapper et André avec un King Fish

Anaïs avec un Snapper et André avec un King Fish

Après une bonne nuit, je profite du petit matin ensoleillé pour écrire aux côtés de Boxy le chat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *