Carnets de voyages

Mana Pools

Lundi matin nous nous sommes levés aux aurores pour retrouver le groupe de 25 personnes partant pour le séjour à Mana Pools. Nous avons tus pris le petit déjeuner chez Andrew et Fiona, nous avons chargé les 4×4 avec la nourriture et l’équipement et puis : en route !

Sur le trajet nous avons été surpris par de grosses pluies et un de mes sacs à dos, rangé à l’arrière d’un 4×4, a été inondé, laissant ce carnet détrempé. Sur la route, nous nous sommes arrêté à un poste de police local pour déclarer le vol des papiers de Natacha à l’hôtel la semaine passée. Nous avons été agréablement surpris par la gentillesse et la rapidité des agents de police et nous avons pu constater que le peuple Zimbabwéen garde sont sens de l’humour en toutes circonstances.

Hippopotame dans le Zambèze

Après 6 heures de route dont 1 heure sur une piste poussiéreuse, nous sommes arrivés à la lodge louée pour le groupe. Au bord du Zambèze, elle fait face à une vue splendide. Des hippopotames se prélassaient dans l’eau lors de notre arrivée. En voiture nous avons pu constater que le parc de Mana Pools grouille de vie sauvage : impalas et babouins sont visibles à chaque instant, éléphants et zèbres pouvaient être observés au loin. Après un bon repas et un briefing de notre guide ainsi que quelques histoires de safari, nous sommes aller nous coucher tôt afin de pouvoir nous lever à 5h30 ce matin.

Éléphant

À 6 heures nous avons pris un café, puis un petit groupe de chanceux, dont Natacha et moi, est parti avec le guide. Le petit matin est le meilleur moment pour observer les animaux : nous avons vu des impalas par centaine, ainsi que quelques dizaines de petites hordes d’éléphants, l’une d’elles est passée tout prêt de la voiture, la touchant presque.

Kudus

Puis nous avons laissé le 4×4 pour une marche à pieds pendant laquelle nous avons vu des kudus et waterbuck ainsi que quelques phacochères et une myriade d’oiseaux blancs, noirs, bleus,rouges… Nous avons observé des empreintes d’éléphants, de kudus et même de lions que nous n’avons malheureusement pas réussis à pister. Enfin, nous avons pu observer des crottes de tous ces animaux et celles de hyènes (blanches).

Waterbuck et impalas

À notre retour à la lodge, nous avons constaté que les animaux sont ici chez eux : les autres nous ont raconté comment un éléphant les a chassés de la terrasse, et pendant le brunch, les singes vervets s’approchaient de nous. De la terrasse où j’écris, je vois un éléphant majestueux juste en face, j’entends les singes, les oiseaux et les cigales, au loin j’aperçois un hippopotame qui broute. Il y a un nuage, il fait doux, l’instant est délicieux.

 Éléphants traversant le Zambèze

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *