Carnets de voyages

Victoria Falls

Hier soir, nous sommes allés au restaurant touristique « Boma ». Accueillis par des danseurs d’apparence traditionnelle, on nous a peint de petites tâches sur le visage et on nous a assis.

Boma

Il y avait un buffet à volonté pour les entrées, les dessert, les grillades et un foyer central avec un animal entier à la broche. Nous avons mangé des viandes exotiques (phacochère, kudu, Guinea fowl, buffle, etc.) et Natacha a même goûté des mopatis, vers / chenilles locaux. La soirée était entrecoupée d’animations dont la principale était un cours commun de Djembé. Très libératoire !

Ce matin, direction l’héliport pour un tour de 15 minutes en hélicoptère au dessus des chutes. Très impressionnant !

Chutes du Zambèze

Puis nous sommes allés dans le parc national pour voir les chutes de plus près et là c’était encore plus impressionnant ! Nous avons presque regretté d’avoir pris le tour en hélicoptère tellement la vue (les vues) du sol sont fantastiques !

Chutes du Zambèze

Les chutes sont tellement puissante que la forêt en face est une forêt tropicale constamment arrosée par la brume et contraste énormément avec la savane aride des alentours. Après avoir pris d’innombrables photos des chutes et du pont, nous sommes revenus en centre ville et nous avons encore aperçu de nouveaux animaux : une sorte d’antilope (impala) et des babouins, plus gros et plus agressifs que les vervets que nous croisons dans le Rest Camp.

Babouin

Après un repas au « In da belly », nous profitons de la piscine, nécessaire par cette chaleur écrasante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *