Carnets de voyages

Koprivchtitsa – Копривщица

A près un petit déjeuner à l’auberge de jeunesse et les adieux aux sympathiques hôtes, nous sommes allés à pieds à la forteresse de Veliko Tarnovo. Il s’agit d’une très ancienne forteresse utilisée par les différents régnants depuis des millénaires. Le site est époustouflant. Au milieu des montagnes, entouré de gorges magnifiques, ces ruines dégageaient vraiment l’impression d’une grande puissance.

Forteresse de Veliko Tarnovo

Après avoir erré dans ces ruines, sous le soleil écrasant, et après avoir visité la petite église orthodoxe au sommet de la forteresse, nous sommes retournés en centre ville pour trouver un restaurant climatisé pour le repas de midi. Puis nous nous sommes rendus dans le parc où se trouve l’impressionnant monument à forme phallique qui se situait en face de l’auberge de jeunesse.

 Veliko Tarnovo

Après quelques dernières photos souvenir, nous avons repris la route en direction du village de Koprivchtitsa. Sur la route, une déviation très mal indiquée nous a perdu au milieu de la campagne bulgare. Nous avons traversé des routes de montagne dans des forêts magnifiques, aperçu un monument soviétique en forme de soucoupe volante au sommet d’une montagne, avons demandé notre route dans un petit village où cohabitaient une mosquée et une église orthodoxe comme dans beaucoup de villages bulgares.

 Buzludzha

Après toutes ces pérégrinations, nous avons fini par arriver à notre destination. A peine mis en chasse d’un logement, une mère de famille avec une poussette et un enfant aborde Vivien et lui propose une chambre à très bon prix. C’était une bonne affaire, car à mon avis, c’est l’endroit le plus sympathique où l’on ai dormi depuis le début du voyage : une chambre proprette et confortable, une température agréable, et surtout une petite famille adorable et d’une gentillesse incroyable.

 Koprivchtitsa

Après une petite conversation, nous sommes allé visiter ce très beau village aux multiples rivières et ponts de pierres, aux façades variées (en pierre, en bois, ou très colorées). Ce village est véritablement un petit paradis.

  Koprivchtitsa

Le soir après le repas, Yves et Vivien ont continué la visite tandis que je suis allé me coucher, exténué par ma précédente nuit blanche. Je suis tombé comme une masse, mais malheureusement mes tracas m’ont réveillé vers 3h30 du matin et je ne dors pas depuis cette heure là, ce qui explique qu’encore une fois je remplis ce carnet aux aurores. Toutefois, ce matin je suis entouré de bruits de la campagne : oiseaux, coqs, chevaux, moutons, tout cela donne une ambiance bucolique très agréable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *