Carnets de voyages

Batak – Батак

Nous avons finalement du nous résigner à quitter l’endroit paradisiaque où nous avons campé. Nous avons pris la route pour Bansko, une station hivernale qui accueille un festival de Jazz en Aout. L’endroit étant très touristique, tout est très propre, les maisons en pierres ont toutes été rénovées et il est plutôt agréable de se balader dans les rues pavées. Les auberges et hôtels de la ville font très « attrape touriste », mais les tenanciers ne sont pas racoleurs et les prix aoutiens sont vraiment bas (17 lv – 8,50 € / personne pour une nuit d’hôtel).

Bansko

Une fois installés à l’hôtel, nous avons fait une courte visite, mais la fatigue nous a à nouveau poussé à faire une sieste avant d’aller au festival qui s’est avéré très décevant. Mais la nuit réparatrice qui a suivi nous a permis de bien profiter de la journée d’aujourd’hui.

Jazz festival de Bansko

Nous avons pris la voiture pour monter un peu dans le massif de Pirin pour faire une petite randonnée mémorable. Elle a duré à peine plus de 3/4 heures, mais elle nous a mené au bord de deux petits lacs de montagne cristallins. L’environnement était très particulier, avec des lichens et une végétations verts tirant sur le jaune fluo.

Lac Okoto

De retour à Bansko, nous avons fait quelques courses chez des producteurs locaux pour acheter fruits, légumes et raki douteux dans une bouteille en plastique. Puis nous avons pris la route en direction du lac de Batak, encore acheté quelques productions locales (miel, yaourt, fruits) sur le bord de la route. Puis nous avons planté la tente face au lac et nous admirons un magnifique coucher de soleil.

Lac de Batak

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *