Carnets de voyages

Dublin – Baile Átha Cliath (1)

Après un peu de repos dan l’auberge de jeunesse de Belfast (il y a trois jours) nous sommes sortis en ville dans un bar sympa. Puis en sortant, j’ai eu une vision de l’Angleterre : les filles habillées hyper court, en troupeaux, qui font la queue devant les boites. Décidément, Belfast est bien au Royaume-uni, plus qu’en Irlande.

Monasterboice

Le lendemain matin, nous avons repris la voiture en direction du sud. cette fois, nous avons fait attention au passage à la frontière, mais il n’y a pas de passage flagrant, pas de poste de douane, juste un léger changement dans la signalisation et quelques bureaux de change. En chemin, nous nous sommes arrêtés à Monasterboice, un cimetière charmant en pleine campagne, connu pour ses deux énormes croix celtiques anciennes et sa tour ronde. Il y avait un enterrement, nous avons donc visité les lieux dans une ambiance solennelle et respectueuse.

Tumulus de Newgrange

Nous avons ensuite pris la route pour la vallée de la Boyne, une rivière au bord de laquelle nos ancêtres se sont installés il y a 5000 ans. Ils y ont construit plusieurs dizaines de tumulii, dont Newgrange, celui que nous avons visité, un des 3 plus grands. La guide récitait un peu trop son texte mais cela restait intéressant. J’ai vraiment été impressionné à l’intérieur en voyant le plafond en pierres sèches de plusieurs tonnes chacune, qui n’a pas bougé depuis 5 millénaires et est étanche. Nous avons pu apercevoir quelques autres tumulii à distance, mais pas le temps de visiter le tumulus de Knowth.

Nico et Vivien au DTC…

Le soir, nous sommes passés par la ville de Drogheda, sans grand intérêt, pour faire nos course dans le DTC (Drogheda Town Centre). Puis nous avons roulé un long moment avant de trouver un endroit minable où planter la tente, sous la pluie. C’était un peu décevant pour notre dernier jour en voiture.

Hier, nous nous sommes donc réveillés sous la pluie. Nous avons un peu perdu notre journée pour rejoindre l’auberge de jeunesse de Dublin, rendre la voiture à l’aéroport, revenir en bus puis à pied sous la pluie, et enfin faire une sieste avant de sortir.

Le samedi soir, la ville de Dublin est très animée. Nous sommes restés dans le quartier de Temple Bar. Le pub de « Temple Bar » lui-même est exceptionnel. Tout d’abord il est immense : il y a plusieurs grandes salles et plusieurs beer gardens. Les beer gardens sont un moyen inventé par les irlandais pour contourner l’interdiction de fumer dans les lieux publics : ce sont des sortes de cours couvertes par une bâche. C’est donc à l’extérieur, ce qui permet de fumer en buvant sa pinte au sec. Deuxième chose impressionnante dans ce bar, il a une carte de whiskies énorme ! Derrière le bar, on voit des centaines de whiskies et scotchs de tous les âges, tous les pays et tous les prix. C’est la plus grosse collection du pays!

Ensuite, nous sommes allés dans un night club, je n’ai pas plus apprécié qu’en France. En revanche dans la rue, l’ambiance était terrible, il y avait plein d’enterrement de vie de jeune fille ce qui faisait plein de groupes de filles déguisées en bunnies, cow-grils ou infirmières…

Moi, Vivien et Nico à la Saint James Gate Brewery de Guiness à Dublin

Ce matin, nous avons visité la Guinness Storehouse. On y explique un peu la manière de brasser la bière, l’histoire de Guinness, mais c’est surtout une sorte de Disneyland de la Guinness, avec l’avantage de boire une pinte de stout dans le gravity bar au dernier étage du bâtiment avec une vue magnifique sur Dublin, avec au loin le Trinity College dans lequel nous sommes allongés en ce moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *